// 08.06.2017 // 0 commentaire

Mincir à l’aide des compléments alimentaires

Comment mincir à l'aide des compléments alimentaires ?

Vous souhaitez perdre du poids en utilisant des compléments alimentaires mais ne savez pas vraiment comment ? Pour mincir sainement et durablement, voici quelques conseils pour vous aider à choisir les bons compléments alimentaires

Surpoids fort ou surpoids faible ?

Calculer son IMC

Il est indispensable de connaître son Indice de Masse Corporelle (IMC) pour déterminer le programme idéal. L’IMC se calcule de la manière suivante :

POIDS (en kg) / (Taille (m))2

Si votre IMC se situe entre 18,5 et 25, votre poids est normal
Si votre IMC se situe entre 25 et 30, vous êtes en surpoids
Au sein du surpoids on peut distinguer le surpoids fort (27-30) et le surpoids faible (25-27)

​Les solutions à adopter divergeront selon l’un ou l’autre des cas.

Les IMC inférieurs à 18,5 (maigreur) et supérieurs à 30 (obésité) étant des cas spécifiques, ils ne sont pas considérés ici.

L’alimentation

Facteur essentiel d’une perte de poids réussie et durable, l’alimentation est le premier levier à considérer, les compléments alimentaires intervenant eux comme accélérateurs. Mieux manger constitue donc le challenge principal. Pour y parvenir, il est conseillé de s’informer et/ou de se faire suivre par un nutritionniste pour corriger ses « mauvaises habitudes ».

La motivation

Lorsque l’on entame un programme minceur, le plus difficile est de conserver, tout au long de ce dernier, la motivation nécessaire à l’atteinte de son objectif.

Penser à se donner des « jalons » (pesée ou mesure hebdomadaire par exemple) à suivre dans le temps pour apprécier les efforts et valoriser sa progression aide à tenir.

L'activité physique

L'exercice constitue le meilleur allié pour augmenter la dépense énergétique mais il n’est pas le seul. Des petits efforts quotidiens récurrents en terme d’activité physique tels que prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, descendre un arrêt avant son lieu d’arrivée si usage des transports en commun… vous aideront à bouger davantage.

L’alimentation

Facteur essentiel d’une perte de poids réussie et durable, l’alimentation est le premier levier à considérer, les compléments alimentaires intervenant eux comme accélérateurs. Mieux manger constitue donc le challenge principal. Pour y parvenir, il est conseillé de s’informer et/ou de se faire suivre par un nutritionniste pour corriger ses « mauvaises habitudes ».

La motivation

Lorsque l’on entame un programme minceur, le plus difficile est de conserver, tout au long de ce dernier, la motivation nécessaire à l’atteinte de son objectif.
Penser à se donner des « jalons » (pesée ou mesure hebdomadaire par exemple) à suivre dans le temps pour apprécier les efforts et valoriser sa progression aide à tenir.

L'activité physique

L'exercice constitue le meilleur allié pour augmenter la dépense énergétique mais il n’est pas le seul. Des petits efforts quotidiens récurrents en terme d’activité physique tels que prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, descendre un arrêt avant son lieu d’arrivée si usage des transports en commun… vous aideront à bouger davantage.
pour optimiser leur action

En cosmétique, on fait un gommage avant de faire un masque. Pour la minceur c’est pareil, on agit successivement ou simultanément selon les objectifs.
Quelques kilos en trop après des fêtes ou après les vacances ?

  •On  prépare l’organisme : Phase détox
•​On agit avec un brûleur : Phase minceur
 
Des kilos qui pèsent sur ma santé car installés depuis longtemps ?
 
Pour les kilos installées durablement, il faudra en revanche associer l’usage d’un brûleur adapté à un draineur pour optimiser la perte de poids et ponctuellement utiliser un modérateur d’appétit pour limiter le bol alimentaire. Et parce que régime ne rime pas avec isolement social, on peut également gérer ces écarts ponctuels avec un capteur de graisses.



Source:www.fortepharma.com
lien source:http://www.fortepharma.com/fr/univers-minceur/dossiers/mincir-a-l-aide-des-complements-alimentaires-oui-mais-comment

Ajouter un commentaire